moi

Faut le poire, pour le croire ...

Miquel Barcelo

Quand les termites auront dévoré les musées. Quand mes oeuvres seront réduites en poussière. Si quelque fragment doit survivre, être retrouvé, qu'il soit, j'en prie les cieux, une papaye ouverte ou la rondeur d'un ventre et surtout qu'ils gardent un peu de la chaleur (après si longtemps) de ce feu qui me brûle.

 

Citation de Miquel Barcelo in Carnets de Ségou, 1994.

 

S'il y a une idée de continuité dans l'histoire de l'art, elle n'est surtout pas linéaire (...). ça implose et ça explose à la fois.

 

 

 

 

MOI2 trois pointsvirguleempreinte MOI PQF poire hugues