Cul De Sac, la suite...

combaz

Le vicomte Io de Poil, dit LE second.

comète banane

 

 

Un pti con fini, mais foutrement sympathique. Hector Io de Poil. Et serviable, sans tomber dans du corvéable. Plutôt lèche-Cul par excellence, noble alliance. Naissance dorée sur duvet.

Et donc, Io s'entend à merveille à ce titre - son titre ne prévaut point - avec le conte Cul De Sac…

 

D'où sa présence bienséante et non fortuite - Poil à la cul ? - sur ce site si chic. Loin s'en faut ? Qui doute en cette page de douve html ?

 

(A ce propos, je précise qu'on doit s'incliner, tête à gauche, jambe droite pendue sur son coté à angle droit, devant plus huppé que soi. Au cœur du royaume PQF, bien entendu… Et on doit dire « excellence » qu'elle que soit le titre de son partenaire de rencontre, avec si possible pour signer son respect, un « atchoum ! Que la mouche se goinfre d'autrui » bien senti pour conclure le salut.)

PQF

 

Io est LE lèche-cul expert qui sert son prochain qu'à bon escient, lorsque l'issue lui apparaît opportune certaine et profitable à souhait. Sorte de serpent avec un cheveu sur sa langue, fourchue, il zozote pour le délice de ses conquêtes sous le charme, et réside en pays de Poil. Et si je ne peux pas situer ce Poil-ci comme le coin de Sac, faute de savoir fixer ça dans un pli de ma tête de Rien, je peux par contre vous dire que le domaine du vicomte Io se situe juste entre deux vallons bien formés et super sexy où coule la rivière Cul de Soie. Celle-ci, qui suit sait, prend sa source, forcément, dans la région de Sac (et toujours pas de Saxe).

 

Mais Io, comme toute Tête de Rien adoubé et Adobé par mes soins, n'entend que dalle, ou Rien, à la géographie terrestre. Il préfère festoyer avec ses ouailles tant qu'il peut. Il peut beaucoup. Il suce la moelle de sa vie par les deux bouts et mine de Rien, il périclite malgré de bons chakras pas chagrins d'un poil. Son argile de vache noire abrite de micro-fissures.

ioHector Io possible ? que là, j'envisage... en visage.

 

Enfance minée ? Absence d'affection maternelle, trop occupée à empoigner les touffes de poils du jardinier, Hector, du garde-chasse, Achille, du cuisinier, Ulysse, et de Gro ? Nounou norvégienne du doux prénom de Gro, castratrice ? Ou overdose du fantasme de la nounou ? Papa absent pour cause d'enrichissement sans fin, sans fond ?

 

Anecdotique : Io inspira par anticipation la fameuse blague qui inspira les traits de Monseigneur Gotlib, Marcel, dans ses Rubriques-à-Brac. Comment vas-tu… etc

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash