Moi

Ce que j'abhorre... Qui, quoi.

Avoir trop chaud. Une pluie glacée qui me gifle le visage, quand je me trouve mal équipé. Être enfermé, bloqué, coincé. Tomber sur un bavard, une bavarde, au levé. Qu'on me limite. Qu'on me cadre sans mon accord préalable, conditionné par une rémunération à la hauteur de ce sévice. Être endetté (les huissiers hantent mon enfance). Le verbe "détester".Céline Dion. Les militaires. Ceux qui obéissent sans réfléchir aux actes qu'ils commettent. La mort. La maladie. La violence et tout film, jeu, ou oeuvre d'art, qui utilise cette violence pour distraire, gratuitement. La haine. Des supporters qui insultent leurs adversaires. Qu'on revienne sur sa parole, donnée, même si on est un politique de métier. Le capitalisme liéral et débridé. Le patriotisme. Les frontières. La compétition. Dali Warhol et Jeff Koons, ou comment un Ego mal placé donne un art déplacé. Le mensonge. La cupidité. Emmanuelle Béart, qu'elle m'excuse de ça (épidermique ?). Les Michel, Drucker et Sardou (pareillement épidermique ? Ou, spécifique au Michel ?). les groupes "Téléphone" (m'a gavé quand ado) et "Indochine". La suffisance. Celui ou celle qui ne doute jamais. Les certitudes. L'indifférence. Les boissons trop sucrées. Les aliments trop salés. Manger de la cervelle ou de la langue ou du coeur. Les odeurs de cigarettes ou de mac-do qui s'incrustent. L'haleine du fumeur, de la fumeuse. Avoir une cravate autour du cou, gibet ou pas sous les pieds. La nourriture gâchée. Qu'on me vole le pain de la bouche, ou dans mon assiette. Ceux ou celles qui trouve génial ceci ou cela, sans discernement (ou que je considère comme tel). Matthew Barney. Ceux ou celles qui disent sans savoir. Ceux ou celles (souvent les mêmes que les précédents) qui n'écoutent pas l'autre. La téléréalité (réalité?). Les râleurs impénitents. Les Eglises et sectes qui font leur loi au nom d'une supposition métaphysique. Les prédictions et augures, qui vous bloquent votre devenir, bouchent l'horizon. L'astrologie et autres calculs humains du même acabit. Attendre chez le coiffeur, et qu'il ou elle me bavarde. Le métro. Les voitures. L'ascenseur. Déménager mes peintures, qui à force, s'abîment. Une pièce climatisée ou pas dans lequel il est impossible d'ouvrir la fenêtre. Une pièce sans fenêtre.

 

 

=> ce que j'aime

 

trois points virgule MOI empreinte MOI merci MOI2